Eléments de réflexion, analyse :

Il faut d’abord bien poser la problématique de fond. Proposer une réponse à des besoins de transport, souvent par nature spécifiques à chacun, dans un territoire rural à l’habitat dispersé.

Des transports en communs permettent de satisfaire une demande plus globale concentrée sur certains horaires (matin et soir) et certains trajets (les bourgs vers la ville centre notamment et des lieux spécifiques de Guéret, l’exemple de Figeac est très intéressant à ce titre).

Mais il reste inévitablement tout un ensemble de besoins qui ne sont pas couverts. Le transport à la demande offre une réponse, mais partielle.

 

On voit très rapidement émerger le problème du coût de ce service public. La réponse aux besoins non satisfaits va coûter extrémement cher, grévant ainsi les possibilités d’actions dans d’autres domaines. La situation financière de la Com d’agglo ne permet de toute façon pas d’envisager quelque dépense supplémentaire que ce soit… Mme Mory, élue en charge des transports en commun à la Com d’agglo et co-listières de M. Correia pourrait sans doute nous le confirmer !!!

 

Conclusions, orientations à prendre :

A notre avis pour aller plus loin, il faut sortir de la seule logique de transport en commun pour satisfaire des besoins particuliers et donc spécifiques.

Les transports en commun sont utiles, mais ils trouvent rapidement leur limite.

 

Propositions :

=> Co-voiturage

Blablacar a développé une solution de co-voiturage de proximité. C’est une première piste.

Bien entendu il y a les difficultés de personnes ne pouvant utiliser ces applications. Mais les réservations peuvent être gérées par des proches. Exactement ce qui nous manque dans les zones rurales.

Dans certaines communes des systèmes de cette nature existent déjà, de façon formelle. Cela avait été abordé à l’occasion d’un échange organisé par La Montagne à La Celle Dunoise. Je suis convaincu qu’il serait possible de développer une application très simple et très locale regroupant l’ensemble des initiatives de ce type. Si nous parvenions à développer une telle application, elle serait utile à d’autres zones rurales.

Toutes les pistes doivent être explorées en cherchant à nous appuyer sur les trajets qui se font déjà. Incitation au co-voiturage, rétribution de co-voitureurs, auto-partage, location de véhicules avec ou sans permis…

 

 

=> Auto lib’

Avec permis

Une voiture classique, type Dacia Sandero, fiabilité assurée, très bon rapport qualité-prix.

Véhicule GPL.

Prix d’achat :8 500 € pour un modèle correctement équipé.

Sur 10 ans : 3 650 jours de mise à disposition. 4 € par utilisation, sur la base d’uné réservation par jour => 14 600 € de recettes, largement de quoi couvrir, l’achat, l’entretien, des frais de gestion et sans doute une bonne partie de l’assurance. Tarif social possible.

Coût résiduel pour la collectivité : le carburant. 40 km en moyenne par usage (il faudra limiter, c’est pour des déplacements intra zones) => 40 * 3 650 = 146 000 km. 7 litres/100 km à 0,7 € le litre => 7 154 € sur dix ans, c’est à dire 700 € environ par an.

Remarque si le GPL n’est pas possible on en revient à peu près au même : le prix du litre est certes plus élevé, mais le coût d’achat du véhicule est plus faible, et la consommation moindre.

Une partie des coûts supplémentaires pourraient être couverts par du marquage publicitaire (à nous de choisir l’annonceur !)

 

Sans permis

Une voiture sans permis coûte 10 000 € environ. En groupant les achats, en utilisant les surfaces pour du marquage publicitaire, on pourrait descendre en deça de 9 000 €. Durée de vie 10 ans, soit 3 650 jours. Une utilisation par jour, à raison d’un tarif de 2,5 € par demi journée couvre ces 9 000 €. Reste à la charge de la collectivité, l’assurance, l’entretien, le carburant. Le carburant à la charge de la commune, le reste à la charge de la Communauté d’agglomération. Faisons une expérimentation…

 

Le petit quadricycle électrique « Ami » de Citroën va également nous apporter des solutions à envisager… La marque aux chevrons a commencer sa promotion au traver des magasins Fnac-Darty…

Share This