Thierry DELAITRE a le plaisir de vous inviter à la réunion publique qui se tiendra Le mercredi 11 mars 2020 à 18h30 Grande salle de l’Hôtel de ville de Guéret.pour vous présenter :

  • les 33 candidats de la liste « Un nouveau souffle pour Guéret »
  • et les engagements pour la mandature 2020/2026

En présence de Mme Nadine RIVET, Adjointe au Maire de Limoges chargée de la petite enfance et des accueils de loisirs et conseillère départementale de Limoges (Commission : Education, jeunesse, culture, sports)

Nadine RIVET

Nadine RIVET présentera les actions engagées par la ville de Limoges (136.059 hab.) pour réduire l’exposition des enfants aux perturbateurs endocriniens (voir encadré) de ses treize établissements d’accueil de jeunes enfants. « Les premières années de la vie sont cruciales car les enfants sont particulièrement sensibles à leurs effets« , Dès le départ, la ville engage une sensibilisation de tous les acteurs concernés : agents, parents, élus, professionnels de la santé…

A quelques jours du premier tour de scrutin, venez nombreuses et nombreux, avec vos proches, vos amis, vos collègues pour soutenir nos candidats et notre programme,

Partagez le lien de l’événement : https://www.facebook.com/events/228605321598947/

 

Les perturbateurs endocriniens Ce sont des substances chimiques qui interfèrent avec le système endocrinien (ensemble des organes et tissus qui sécrètent des hormones) et engendrent des dysfonctionnements au niveau de la croissance, du développement, du comportement ou encore des fonctions reproductrices. On retrouve les perturbateurs endocriniens dans de nombreux objets de la vie quotidienne : plastiques, pesticides, conserves, aliments, tickets de caisse… Les plus connus sont le bisphénol A (interdits dans les contenants pour bébé depuis décembre 2012 et dans tous les contenants alimentaires depuis janvier 2015) et les phtalates. Les perturbateurs endocriniens impactent à la fois la santé de l’homme mais aussi l’environnement. La réduction des perturbateurs endocriniens est identifiée par le gouvernement comme l’une des dix priorités dans le troisième plan national Santé Environnement 2015-2019.
Share This